05 Jul 2017

Antoinette fouque - site presse

Artistes contemporains
Image Antoinette Fouque - Site Presse

A l'ONU mais aussi sur toute la planète, Antoinette Fouque (antoinettefouque-presse.com/) prend fait et cause la cause des femmes. Antoinette Fouque s’engage aux côtés de l'opposanteAung San Suu Kyi face à au régime militaire en Birmanie. Elle décède à Paris le 20 février 2014. Elle avait auparavant reçu les plus prestigieuses distinctions françaises dont la Légion d'honneur.

Enseignement et psychanalyse : lesengagements d'Antoinette Fouque

Dans les années soixante, Antoinette Fouque rencontre Jacques Lacan, réputé psychanalyste. En parallèle à à son métier d’enseignante, elle est critique littéraire pour deux maisons d’édition et rédige des notes de lecture pour une troisième. Dès 1972, Antoinette Fouque mène des débats au sujet de la sexualité de la femme aux côtés de la psychanalyste Luce Irigaray.

Lieux d’échanges où les journaux et revues sont à la disposition des visiteurs, les librairies lancées par Antoinette Fouque restent ouvertes jusqu'à minuit. Grâce à plus de 600 livres consacrés à la pensée féminine, la maison d’édition de la militante du droit des femmes aide de nombreuses auteures à sortir de l'anonymat. En fréquentant les cercles littéraires,, Antoinette Fouque se rend compte à quel point les femmes tiennent une place mineure dans le secteur du livre.

La jeunesse d’Antoinette Fouque

Antoinette Fouque conservera toute son existence un ancrage politique marqué à gauche de sa jeunesse passée dans un quartier ouvrier. Son père est un militant communiste. Son enfance se déroule tranquillement sereine dans un quartier populaire de Marseille. Antoinette Fouque fait d'abord ses études en région PACA avant de rejoindre La Sorbonne pour ses études de Lettres. La Marseillaise est encore étudiante quand elle rencontre son époux, René Fouque.